Le chauffage solaire pour l’habitation

Compte tenu du succès obtenu dans la préparation de l’eau chaude sanitaire à l’aide des panneaux solaires, de plus en plus de particuliers décident d’utiliser les panneaux pour le chauffage de l’habitation.

Pour qu’un système de panneaux solaires fonctionne à capacité optimale au chauffage du logement, l’isolation de la maison doit être performante. On doit aussi acquérir une chaudière séparée pour le chauffage, au-delà de celle utilisée pour la préparation de l’eau chaude.

Vu les conditions météorologiques et le rapport inverse entre le nécessaire de chauffage et la quantité de lumière pendant l’hiver, le problème est que justement en hiver l’apport de chaleur par un système solaire est plus petit que celui qu’on obtiendrait pendant l’été. C’est pourquoi le chauffage à l’aide des panneaux solaires doit être conçu comme un système complémentaire.

Le dimensionnement est essentiel. Dans le cas d’un système solaire pour l’apport de chauffage, la superficie des panneaux doit être beaucoup plus grande que celle des panneaux utilisés pour le chauffage de l’eau. Ainsi, les dimensions des panneaux doit être de 15 à 50 m2, en fonction de l’espace habitable. Outre les panneaux supplémentaires, on doit aussi installer une nouvelle chaudière, où sera stockée l’eau chaude pour le chauffage. Il est essentiel que cette chaudière soit séparée de celle pour l’eau chaude sanitaire, parce que l’eau de cette chaudière est consommée continuellement, tandis que l’eau chaude du système de chauffage n’est pas consommée, mais seulement réchauffée.

La chaudière pour le chauffage est très importante. Le chauffe-eau est très souvent surdimensionné et cela peut engendrer l’échec de tout le système. On doit prendre en compte le volume de l’eau circulant dans le système, respectivement le fait que dans le cas d’une maison bien isolée, la différence de température entre l’eau de retour et l’eau qui entre dans le système, ne dépassera pas 10-15°C.

Donc, l’eau qui sort du système ne sera jamais refroidie à 10°C, donc on ne doit que la réchauffer. En hiver, pour six panneaux solaires, il est plus facile à chauffer 300 l d’eau que 1000 ou 1500 l. Pendant une journée ensoleillée, l’eau de la chaudière de 300 l peut atteindre 30-35°C et si l’on utilise une chaudière de 1500 l, l’eau n’atteindra jamais 20-25 °C. Un chauffe-eau surdimensionné ne sert à rien, il est plus cher et il peut être chauffé à l’aide de plusieurs panneaux solaires et il occupe trop d’espace.

Notre recommandation pour les systèmes standard d’eau chaude sanitaire + apport de chauffage est: 3 panneaux pour une maison de 80-100 m2, 4 panneaux solaires pour une superficie de 100-130 m2, 5-6 panneaux pour 130-150 m2.

Dans le cas des systèmes à panneaux solaires utilisés aussi pour le chauffage de l’habitation, l’apport au chauffage est d’environ 30-50% par an. Mais il doit aussi penser à l’utilisation de ce système également pendant l’été.

En été, ces panneaux produiront beaucoup plus d’énergie que ce dont a besoin pour le chauffage de l’eau sanitaire. Il est donc recommandé qu’en été, on trouve d’autres emplois à ce système, par exemple, le chauffage de l’eau de la piscine.

Laisser un commentaire

Recherche
Archives
Bookmarks